Passer au contenu principal
Feu vert pour l'utilisation du cannabis dans l'endométriose et la douleur cancéreuse

Feu vert à l'usage du cannabis dans l'endométriose et les douleurs cancéreuses

La proposition d'étendre l'utilisation du cannabis médical à l'endométriose et à la douleur cancéreuse a reçu l'approbation du sous-comité sur le cannabis médical du Congrès.

Dans le rapport final de la proposition de conclusions et de recommandations que le sous-comité sur le cannabis médical du Congrès a récemment voté, il est proposé d'étendre l'usage médicamenteux à l'endométriose et aux douleurs cancéreuses, ainsi que la douleur non cancéreuse (y compris la douleur neuropathique), la spasticité chez les patients atteints de sclérose en plaques, certaines formes d'épilepsie et les nausées et vomissements liés à la chimiothérapie.

«La distribution de formules magistrales avec des extraits ou des préparations standardisées de cannabis Elle doit se faire à partir du réseau des pharmacies du système de santé., de préférence dans les pharmacies hospitalières et explorant l'alternative des officines de ville pouvant répondre aux exigences », indique le document.

La prescription de cannabis médical doit être effectuée exclusivement par des professionnels de santé »

Le sous-comité sur le cannabis médical note que « les preuves scientifiques disponibles sont limitées en ce qui concerne les utilisations thérapeutiques du cannabis et de ses produits, et se limitent à certains diagnostics. La recherche fournira la lumière pour élucider de nombreux aspects à l'avenir ».

La prescription de cannabis médical doit être effectuée "exclusivement par des professionnels de santé" et "la formation à l'usage thérapeutique du cannabis doit être promue auprès de ces professionnels de santé".

Dans un délai de 6 mois, l'Agence espagnole des médicaments et des produits de santé effectuera les travaux nécessaires pour mettre à disposition sur le marché pharmaceutique des préparations standardisées de cannabis.

La sous-commission précise qu'"il est absolument nécessaire d'éviter que l'usage thérapeutique d'extraits ou de préparations de cannabis standardisés pour certains patients avec des indications spécifiques ne soit confondu avec une invocation générique de l'usage général du cannabis par la population" et "peut conduire à une plus grande disponibilité et la consommation.

Une fois la proposition votée par la Commission de la santé, dans un délai de 6 mois, l'Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS) prendra les mesures nécessaires pour que les recommandations du rapport « s'inscrivent dans la réglementation et soient viables, permettant la disponibilité dans le secteur pharmaceutique marché des extraits ou des préparations standardisées de cannabis ».

Femmes, à vos côtés

Si vous avez besoin de plus d'informations ou souhaitez poser une question, n'hésitez pas à nous contacter :

Whatsapp: 34 934 160 606

Courriel: info@femmes.es

Prenez rendez-vous avec notre équipe

    Je suis d'accord avec le politique de confidentialité

    Cette entrée a des commentaires 0

    Votre commentaire:

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

    Ce site utilise des cookies pour vous d'avoir la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir donnez votre consentement à l'acceptation des cookies mentionnés ci-dessus et l'acceptation de notre Politique de cookiesCliquez sur le lien pour plus d'informations.les cookies plugins

    ACCEPTER
    cookies Avis
    DEMANDER UN RENDEZ-VOUS